Histoire

Colonisation Belge

- 1893 Justin Gillet, un frère Jésuite, arrive au Congo. Très intéressé dans les questions botaniques il commence à décrire les espèces locales et à récolter les herbiers
- 1927, le 1er Catalogue des Plantes : 780 gênera regroupent 1775 taxa
- Introduction et acclimatation des plantes  intéressantes : agrumes, fruitiers, mangoustaniers, riz, pomme de terres, gazons, Ignames et différentes variétés de manioc
- Premiers agencement du jardin (Grotte du frère Gillet, pergolas)
- 1943 Gillet continue son travail jusqu’à sa mort

1946 - 1960 L’institution scientifique Kisantu est à son apogée

- Récolte d’un important herbier (plus 5000 spécimens dont les doubles se trouvent dans les plus importants jardins botaniques d’Europe)
- 1953 Création de l’ “Ecole internationale  Jardin et Horticulture” pour former les jeunes
- Création de l’arboretum : plus de 200 espèces de bois tropicaux la plupart du Congo
- Construction du musée, des pergolas, de la serre des plantes grasses

Post-Independence et les années de Mobutu

- 1966 processus de « zaïrinisation », Kisantu fait partie de l’IJZBZ
- 1972 Mobutu finance des nouvelles infrastructures pour le confort des touristes (Clôture du jardin, asphaltage de la route interne et construction du restaurant bar)
- La superficie du Jardin passe de 100 à 225 ha
- 1976 Les Jésuites cèdent le jardin
- Le Jardin devient propriété de l’Etat Congolais sous la gestion de l’Institut des Jardins Zoologiques et Botaniques du Congo (I.J.Z.B.C).

La période de déclin

- 1990 - 2000 La route d’accès à Kisantu est presque coupée
- Le Gouvernement ne maintien pas les infrastructures
- Activités du jardin en veilleuse. Période d’insécurité (endommagement des structures du jardin, vol de plantes, disparition de la collection d’orchidées et des livres)
- 1997 La Rébellion contre Mobutu. L’armée rebelle utilise le jardin comme base militaire: les orchidées et la collection de plantes d’ombre sont volées ou vendues
- 2000 Premier centenaire du jardin.

La période de reconstruction

- 2003 pour la première fois l’importance de la conservation ex situ ressort dans les missions préparatoires des programmes de protection de la nature en RDC
-

2004 Le programme de réhabilitation de Kisantu commence:

Le Jardin botanique national de Belgique  (JBNB) et le World Wide Fund (WWF) démarrent  la réhabilitation du Jardin botanique dans l cadre du programme « Renforcement des capacités des gestion de l’ICCN et appui à la réhabilitation des aires protégées en RDC » financé par l’Union européenne.

Depuis janvier 2009 le programme de l’Union Européenne ECOFAC-RDC et le JBNB assurent le suivi des activités techniques et scientifiques.

Les directeurs ayant dirigés le Jardin Botanique de Kisantu jusqu’à ce jour :

- 1900-1943 : Frère  Justin Gillet sj
- 1943-1946 : Frère Gorissen sj
- 1946-1959 : Père Callens sj
- 1959-1968 : Père de Lamine de Bex sj
- 1968-1974 : Luc Pauwels sj
- 1974-1976 : Nsola Bageta
- 1976-1987 : Msimundele Nkondo Mingiedi
- 1987 à ce jour : Kibungu Kembelo a.o.